Animer une communauté de commerçants pour dynamiser l'attractivité de son territoire - Wudo

Animer une communauté de commerçants pour dynamiser l’attractivité de son territoire

Jan 9, 2024 | Conseils

Les commerces de proximité jouent un rôle crucial dans l’attractivité des territoires. Véritables reflets de la santé économique et démographique des villes et villages, ils sont des acteurs clé de leur dynamisme.

Mais, leur rôle va bien au-delà du simple aspect économique. Les commerces de proximité contribuent également à la vitalité des villes en créant un tissu social et en favorisant la convivialité entre les habitants et les personnes de passage (touristes, professionnels, personnes en transit, etc…). Le commerce local joue ainsi un rôle essentiel dans la construction de l’identité d’un territoire en offrant aux artisans, artistes et industries locales un moyen de se faire connaître et de vendre leurs produits et services.

Il est donc fondamental de soutenir le commerce de proximité. Or, face aux défis imposés par les transitions économiques, technologiques, sociétales et environnementales, les commerçants, par manque de moyens financiers et de compétences, sont souvent démunis, esseulés, parfois marginalisés, comparés aux grandes entreprises et à leurs moyens financiers importants.

Nous reviendrons donc dans cet article sur le rôle des commerçants pour soutenir l’attractivité de nos territoires, des défis qu’ils rencontrent aujourd’hui et comment les réseaux de commerçants organisés en communauté sont une réponse à ses défis.

 

L’importance des commerces de proximité dans l’animation et l’aménagement des villes moyennes et territoires ruraux.

 

Les commerçants jouent un rôle central dans l’amélioration de l’attractivité des villes et villages en contribuant à plusieurs niveaux :

  • Dynamisme économique : le commerce de proximité est un véritable moteur de l’économie locale. En offrant une variété de produits et de services, il répond aux besoins diversifiés de la population locale et de passage. De plus, il offre des débouchés aux artisans, artistes et industriels locaux.
  • Création d’emplois : Les commerces de proximité génèrent des emplois locaux, contribuant à la création d’une main-d’œuvre qui n’est pas délocalisable. Indirectement cela renforce le lien social et économique au sein du territoire.
  • Animation du tissu social : Les commerçants participent à la création d’un tissu social dynamique. En organisant des événements, en soutenant des initiatives locales et en contribuant à l’identité culturelle de la région, ils rendent ainsi le territoire plus attrayant.
  • Diversification de l’offre : La diversité des commerces locaux contribue à la richesse de l’offre commerciale. En plus de répondre aux besoins de la population locale, cela attire un public varié, encourageant les visiteurs à venir fréquenter la région. Plus la complémentarité est forte entre les commerçants, plus le tissu économique se développe et renforce sa résilience.

En conclusion, les commerçants sont bien des catalyseurs du développement territorial. Leur rôle va au-delà de la transaction commerciale, contribuant de manière significative à l’attractivité globale d’un territoire. Pourtant, ces derniers ont besoin d’aide pour répondre aux défis imposés par les grandes transitions. 

Mulhouse – Ville commerçante – Rue du Sauvage

Les défis des commerçants de nos villes et villages 

 

Aujourd’hui, comme tous les autres secteurs d’activité, le  commerce de proximité est confronté à de nombreux défis liés aux grandes transitions :

  • La mondialisation : la concurrence des produits et services produits à l’étranger à des coûts moindres est un autre défi pour les petits commerçants, qui doivent se concentrer sur la qualité et la valeur ajoutée de leurs produits et services.
  • La digitalisation : le développement du commerce en ligne est une concurrence importante pour les petits commerçants, qui doivent trouver des moyens de se différencier et de proposer une expérience client unique. De plus, dans un monde globalisé, les nouvelles technologies offrent des gains de productivité phénoménaux aux entreprises en capacité de se les approprier (achat de la technologie, connaissances techniques, capacité à les utiliser, …), excluant de facto toutes les autres.
  • Les changements démographiques & des modes de consommation : le vieillissement de la population et la baisse du pouvoir d’achat constituent des défis pour les petits commerçants, qui doivent adapter leur offre, leurs services et leur stratégie commerciale. Les consommateurs sont de plus en plus exigeants en termes de qualité, de prix, de choix et de services. Les petits commerçants doivent donc s’adapter à ces nouvelles attentes, comme par exemple avec le drive, la livraison à domicile, des plages horaires étendues, etc….
  • Inflation et hausse des coûts : en plus de l’inflation sur les matières premières, l’énergie ou encore les produits manufacturés, la hausse des coûts opérationnels, tels que les loyers commerciaux et les coûts de main-d’œuvre, peut aussi affecter la rentabilité des petits commerces.
  • Manque de main d’oeuvre : Comme l’industrie, les start-up ou les grandes entreprises, les commerçants font face à un manque de main d’œuvre important. Comment faire pour recruter plus facilement ? Pour faire face à l’absentéisme perlé ? Comment accéder à des compétences et connaissances pour accélérer la transformation du commerce ?
  • Adaptation aux réglementations : les commerçants doivent constamment s’adapter aux évolutions des réglementations, par exemple, en matière de sécurité des données ou de conformité fiscale, sans disposer des mêmes capacités en termes de ressources humaines pour réaliser la veille et le suivi nécessaire.

Ces défis peuvent être difficiles à relever pour les commerçants, qui sont souvent seuls avec des ressources limitées. Et si la réponse était de travailler l’esprit collectif, notamment par la mise en place d’associations, de réseaux professionnels ou de communautés de commerçants ?

 

Pourquoi animer une communauté de commerçants permet de répondre aux enjeux de développement économique et d’attractivité des centres villes ?

 

Pour un village ou ville, animer un réseau de commerçants organisé en communauté s’avère être un moyen efficace pour relever les défis de développement économique et accroître l’attractivité des centres-villes, notamment pour plusieurs raisons :

  1. Renforcer la cohésion locale : En favorisant une communauté de commerçants dynamique, on renforce la cohésion locale. La collaboration entre les commerçants permet de créer un tissu économique solide et stimulant, où les acteurs locaux travaillent ensemble pour atteindre des objectifs communs.
  2. Créer une identité locale : L’animation d’une communauté de commerçants contribue à la création et à la promotion d’une identité locale distinctive. Des événements et des initiatives conjointes renforcent le caractère unique des centres-villes, attirant ainsi l’attention des résidents et des visiteurs.
  3. Dynamiser l’économie : Une communauté de commerçants bien animée favorise la dynamisation économique des centres-villes. La synergie entre les entreprises locales peut stimuler la demande, encourager l’innovation, et améliorer la compétitivité du commerce local.
  4. Créer des événements et des animations : Animer une communauté de commerçants implique souvent la création d’événements locaux, de promotions conjointes et d’animations en centre-ville. Ces activités attirent un public plus large, stimulent les ventes, et contribuent à l’attractivité du territoire.
  5. Répondre aux besoins locaux : Une communauté de commerçants bien organisée est mieux positionnée pour comprendre et répondre aux besoins spécifiques de la population locale. Cela se traduit par une offre commerciale plus adaptée, renforçant ainsi la satisfaction des résidents et la fidélité à leurs commerces de proximité.
  6. S’adapter en continue : L’animation d’une communauté de commerçants encourage l’innovation et l’adaptation constante aux évolutions du marché. Les échanges réguliers favorisent l’émergence de nouvelles idées, permettant aux commerces locaux de rester compétitifs et attractifs.

Animer une communauté de commerçants offre donc un terrain propice à la croissance économique locale, à la création d’une identité distinctive, et à l’augmentation de l’attrait des centres-villes, contribuant ainsi de manière significative à leur développement.

 

Accompagner les commerçants dans la création et l’animation d’une communauté de commerçants.

 

Accompagner les commerçants dans la création et l’animation d’une communauté dynamique implique une approche holistique visant à renforcer la collaboration, la visibilité et l’impact positif. Si vous souhaitez déployer un dispositif communautaire auprès des commerçants de votre ville, on vous conseille de suivre les points ci-dessous.

Formation et sensibilisation au faire communauté :

  • Organiser des sessions de formation sur le « faire communauté » pour sensibiliser les commerçants à l’importance de la communauté.
  • Fournir des ressources sur les meilleures pratiques en matière de création et d’animation de communauté.

Création d’une identité commune :

  • Encourager la création d’une identité visuelle commune pour renforcer la reconnaissance de la communauté.
  • Impliquer les commerçants dans le processus de développement de cette identité communautaire.

Événements et initiatives collaboratives :

  • Organiser des événements collaboratifs tels que des marchés communs, des promotions conjointes ou des journées thématiques.
  • Encourager la participation aux événements locaux pour renforcer la présence collective.

Mentorat et échanges d’expériences :

  • Mettre en place des programmes de mentorat où des commerçants expérimentés conseillent les nouveaux.
  • Faciliter les échanges d’expériences pour permettre aux commerçants de partager leurs succès et leurs défis.

Communication et marketing :

  • Mettre en œuvre des stratégies de communication pour promouvoir la communauté et ses activités.
  • Utiliser les médias sociaux, les newsletters et d’autres canaux pour accroître la visibilité.

Déploiement d’une plateforme communautaire :

  • Faciliter la mise en place d’une plateforme collaborative en ligne où les commerçants peuvent se connecter, partager des idées et collaborer.
  • Intégrer des fonctionnalités telles qu’un forum, des annonces et des outils de communication.

Pilotage de la communauté :

  • Mettre en place des mécanismes d’évaluation régulière pour mesurer l’efficacité des actions entreprises.
  • S’adapter en fonction des retours d’expérience et des besoins évolutifs de la communauté.

 

En intégrant ces différentes étapes, les commerçants peuvent créer une communauté dynamique, renforcer leur présence locale, et contribuer de manière significative au développement économique de leur zone commerciale.

Des exemples concrets de communautés de commerçants qui ont réussi à dynamiser l’attractivité de leur territoire.

 

En France, de nombreuses communautés de commerçants se sont mobilisées pour dynamiser l’attractivité de leur territoire. Par exemple, à Saint-Louis, dans le Grand Est, l’association « Les Vitrines de Saint Louis » existe depuis 1898. Les commerçants et les artisans de la ville de Saint-Louis se sont réunis en communauté pour encourager le commerce local : création d’un site Internet, l’organisation d’événements culturels et festifs, chèques cadeaux, etc… Grâce à ces actions, le centre-ville de Saint-Louis reste attractif et dynamique.

Site Internet Les vitrines de Saint Louis

 

Cela montre que les communautés de commerçants peuvent jouer un rôle important dans la dynamisation de l’attractivité d’un territoire. En se regroupant, les commerçants mutualisent leurs ressources et leurs compétences, et mettent en place des actions qui auront un impact plus fort pour le territoire.

Vous souhaitez renforcer la coopération entre les commerçants de votre territoire ? Contactez-nous, on vous aidera à définir votre parcours communautaire personnalisé à votre contexte (stratégie, structuration, animation, pilotage, plateforme communautaire digitale, etc.) ! 

Les articles qui pourraient vous intéresser

Capitaliser sur sa stratégie de référence en animation communautaire

Capitaliser sur sa stratégie de référence en animation communautaire

Dans le monde du community building ou de l’animation communautaire, créer des liens solides et durables avec les membres d’une communauté est la mission principale d’un community builder ou animateur. L’une des méthodes les plus efficaces pour étendre l’influence et la portée de votre communauté est de mettre en œuvre une stratégie de référence bien pensée. Dans cet article, nous explorerons en profondeur le pilier « Référence » de la matrice AARRR et découvrirons comment l’utiliser pour capitaliser sur sa stratégie de référence en 5 étapes.

lire plus
Maîtriser la rétention communautaire : astuces

Maîtriser la rétention communautaire : astuces

La rétention fait partie d’un des piliers de la matrice AARRR. Si vous gérez une communauté professionnelle physique ou digitale, qu’elle soit centrée sur votre entreprise, votre passion ou votre cause, vous savez à quel point il est crucial de maintenir un haut niveau d’engagement parmi vos membres. La matrice AARRR peut donc devenir une véritable alliée dans l’élaboration de votre stratégie communautaire. Dans cet environnement en constante évolution, il existe des stratégies infaillibles pour fidéliser votre public et créer des liens durables. Découvrons ensemble quelques astuces pour garder vos membres engagés et enthousiastes.

lire plus

Abonnez-vous à la newsletter Wudo pour recevoir les dernières actualités, des conseils et des ressources exclusives sur le community building et les communautés pro !